L'identité nationale

Publié le par Jean Christophe Bataille

 

 

 

 

 

Les discours sur l'identité nationale semés en rase campagne par Nicolas ont été immédiatement repris par Bécassine au grand dam du béarnais qui toujours juché sur son tracteur, continue à labourer la cambrousse. De nombreux intellectuels ont fait cap à droite sur ce sujet délicat qui réunit, à en croire les sondages, 55 % des français dans une crainte du multiculturalisme et un refus du communautarisme. Cette inquiétude collective nous renvoie à ces mots de Marcel Proust écrits alors qu'il traquait le temps perdu : "Ce qui rapproche, ce n'est pas la communauté des opinions, c'est la consanguinité des esprits".

La France est-elle en train de perdre son identité ? Existe-t-il une mondialisation des âmes comme s'est développée une mondialisation des échanges ?

C'est ma question du jour.

 

Publié dans La question du jour

Commenter cet article

maudub 30/03/2007 19:57

C'est ben vrai, becassine a donné son avis :
http://www.chez.com/dubost/Retour%20Becassine%204%20Web.htm

zara whites 29/03/2007 18:28

eh....étant hollandaise, je n'en sais trop rien...par contre, pourquoi vouloir construire un europe, si c'est pour garder sa culture? on a pas demandé l'europe dejà, mais maintenat qu'il est là, faut assumer, non?

Nathalie K. 28/03/2007 23:23

Marie, sincere ou pas, quand un politicien veut gagner il doit suivre une strategie. C'est une strategie connue que d'empieter sur le terrain de l'adversaire afin de diminuer le fosse entre les candidats et attraper des voix.

Marie Bland 27/03/2007 10:20

Ces 55% de français n'ont sûrement pas peur du multiculturalisme, ils ont peur que leur culture ne soit sacrifié au profit d'une autre venue d'ailleurs.

Hic et Nunc 27/03/2007 10:11

Triste campagne que celle où les candidats sont à la recherche des votes des Dupont-Lajoie.

C'est ce qu'on appelle battre la campagne!