Dali

Publié le par Jean Christophe Bataille

 

 

 

 

 

L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou.

Salvador Dali

 

Selon Catherine Millet, dans son livre Dali et moi, l'unique fil conducteur de l'oeuvre de Dali serait le sexe. Dali qui se vantait d'être impuissant, n'aurait connu que sa femme, Gala. Celle-ci, précédemment mariée à Paul Eluard, puis maitresse de Max Ernst fut fascinée par ce peintre timide et incontrôlable. Gala fit tout pour endiguer la folie schizophrénique galopante qui rongeait l'artiste pour encourager son délire créatif. On dit qu'elle l'aurait guéri de sa phobie des femmes qu'il a longtemps comparées à des mantes religieuses.

Publié dans Citations du jour

Commenter cet article

joline 06/12/2006 17:02

bon , qu'est ce que la folie ,?

Sister of Night 03/12/2006 01:00

Je suis totalement consciente de la présence de mon petit grain de folie, je l'assume pleinement. Il tient chaud au petit pois que j'ai dans le crâne et se loge à côté de l'araignée que j'ai au plafond.
Tout va bien quoi !

claude 02/12/2006 15:48

Folie, spleen, où joie intense.
Bon week end Jean christophe.
Bises

Bruno 01/12/2006 17:25

Hello Jean Christophe,

C’est dans la folie que naît la création dans une sublimation d’une démence en provocation que j’affectionne au plus haut point . Artaud , Nietzsche …
La création ne se forme que dans des mélancolies en prosac-ique ;-)

~~Kri~~ 01/12/2006 16:18

Oh je croyais que le fou, lui le savait...;-)