Emmanuel Kant

Publié le par Jean Christophe Bataille

 

 

 

 

Emmanuel Kant, philosophe allemand du 18ème siècle, a révolutionné la métaphysique en fixant des limites à la raison. Selon lui, l'homme est incapable de tout expliquer. Cette critique de la raison pure a jeté les premières pierres de l'agnosticisme inventé cinquante ans plus tard par Thomas Henry Huxley.

   

 

On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter.

Emmanuel Kant

 

Et vous ? Pensez-vous que notre conscience et notre expérience nous permette de donner une explication à tout ?

 

Publié dans Citations du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pam est là 01/12/2006 12:26

Heureusement que l’homme ne peut pas tout expliquer ! Celui qui le prétend est souvent celui qui en sait le moins !

Merci de votre passage...

Lucquiaud 01/12/2006 00:30

Les limites de la connaissance, la question sera toujours d'actualité parce qu'elle sont sans cesse repoussées ... quant à la capacité à ingérer et gérer les incertitudes, je laisse ça à ma našveté de Farfadet qui, sans jouer à l'autruche, ne tente de voir que la plus belle face de notre monde et de ses composants ...
Bonne soirée et bonnes pensées ...
Farfadet 86

123 30/11/2006 22:48

Qu' est ce que l' intelligence ??
Je me souviens du discours de bienvenue du directeur d' une grande école d' ingénieurs:
"Félicitations jeunes gens, vous êtes l' élite de la nation! Mais ne vous prenez pas pour des surhommes, souvenez vous que la véritable intelligence c' est de parvenir à se faire comprendre par tout le monde".
C' est plus compréhensible que du Kant non ? :-)

toto 30/11/2006 19:37

Kant à moi ,j'ai la certitude que la probabilité de tout comprendre est proche de zéro.

camaienne 30/11/2006 10:31

je dois être sacrément intelligente alors, vu ce que j'endure, supporte et autre....
je ne crois pas que nous puissions avoir réponse à tout.
Les incertitudes font partie du piment de la vie.
Etre sûr de tout pourrait être rassurant mais aussi très barbant.
Plus de surprise, plus d'apprentissage, plus d'inconnu.
Même si cela reste angoissant (pour moi), je préfère garder cette part d'incertitudes qui fait le quotidien.