Helen Keller

Publié le par Jean Christophe Bataille

 

 

 

Je vous raconte aujourd'hui l'histoire d'Helen Keller qui naquit à la fin du 19ème siècle aux Etats-Unis en Alabama. La malchance voulut qu'une maladie grave lui otât toute possibilité de voir ou d'entendre dès l'âge de 19 mois. Dotée d'une volonté sans limite et aidée par son mentor Annie Sullivan, elle parvint à évoluer d'un état de demi-sauvageonne à celui d'une universitaire brillante maîtrisant parfaitement le braille. On sait que découragée par de nombreuses tentatives infructueuses d'apprentissage du langage, Annie Sullivan versa de l'eau froide dans la main de son élève, tout en épelant sur la paume de cette dernière le code alphabétique "water" (eau). Helen comprit alors que ce code nommait le liquide qui coulait entre ses doigts. C'est ainsi qu'elle apprit son premier mot. Six mois plus tard et à force de courage, elle en possédait plus de six cents ... Devenue adulte, elle écrivit un livre - The story of my life - traduit en français sous le nom de - Sourde, muette et aveugle - aux éditions Payot. Elle consacra le reste de sa vie aux non-voyants.

Voici une phrase de cet auteur au destin exceptionnel :

 

La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien.

Helen Keller

 

J'ai une pensée particulière pour une de nos visiteuses Aurélie de la Selle qui atteinte de surdité a suivi le chemin de son illustre aînée en publiant un livre - Rien ne sert de parler si fort - aux éditions L'harmattan. Bravo Aurélie !

 

Publié dans Citations du jour

Commenter cet article

Roanne 10/11/2006 09:56

J'ai lu l'histoire d'Hellen Keller quand j'étais ado, c'était vraiment bouleversant ! Surtout qu'il était très lié à celui de son amie et mentor Annie, qui n'a pas eu la vie facile non plus.
Un livre qui donnait une pêche d'enfer, tellement la volonté de ces femmes, leur joie de vivre et leur désir de continuer à communiquer, quoiqu'il arrive, étaient fort.
Une belle leçon de vie !
Je vais aller jeter un oeil sur le lien que tu conseilles :).

martine 10/11/2006 06:01

je n'ai pas dit que l'entreprise était un enfer , j'ai simplement dit qu'elle n'était pas reconnaissante envers les efforts fournis et les résultats. Tout est dans la rentabilité.
Elle peut pourtant devenir un enfer pour certains et toi qui est médecin, je suis sûre que tu as dû voir les ravages du harcèlement moral chez certains de tes patients comme je le vois tous les jours chez mes candidats à l'emploi.

Le Loup 10/11/2006 00:54

La vie, c'est dangereux.
La preuve ?

Tout le monde en meurt

Joël 09/11/2006 22:36

Bonsoir Jean-Christophe, il est toujours difficile d'avoir un handicap, quelqu'il soit. On doit le surmonter, faire toujours plus que les autres...le débat serait long sur un com. Bonne soirée. Joël.

Brigitte 09/11/2006 22:13

Magnifique ! C'est le genre de personne qui mérite réellement mon respect et mon admiration.
Merci pour ta visite chez moi.