Le chômage

Publié le par Jean Christophe Bataille

 

 

   
 
Pour conclure le débat d'hier, j'ai malheureusement acquis la conviction, à la lumière de mes consultations, que la carambouille à l’aide sociale est devenue un sport national. Je soigne en revanche des tas de gens qui seraient bien mal en point sans leurs allocations. Supprimer toutes les aides serait donc une belle connerie, mais en contrôler les conditions d’attribution serait la moindre des choses. Cela m’éviterait certains instants d’exaspération …
A ceux qui regrettent que mon histoire d’hier n’ait mis en scène qu’une famille populaire, je répondrai qu’il ne reste bientôt plus que des gens sans-le-sou dans ce pays et que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Les escroqueries, certes scandaleuses, des quelques grands nantis qui ne se sont pas encore tirés à l’étranger ne suffiraient même pas à creuser les déficits …
Mais je vous promets que je brocarderai un riche pour la prochaine facétie.
 
Devant la pléthore des idées formulées hier, je ne résiste pas à l’envie de vous reparler de politique. Quelles solutions pour le chômage ?
 
  1. - Suivre les chômeurs à la trace.
  2. - Les bouter hors de France.
  3. - Guillotiner les patrons qui licencient.
  4. - Mettre tout le monde à mi-temps.
  5. - Augmenter la prime pour l’emploi à 10000 € par ans.
  6. - Faire rénover les cités par les gens qui s’y emmerdent.
  7. - Fermer l’usine à fabriquer les crétins.
  8. - Chacun sa merde !
  9. - Une autre suggestion ? :-)
  10.   

Merci pour ce débat animé et vos commentaires éclairés. Le chômage est une chose trop sérieuse pour qu'on en rie longtemps. Pour répondre à titre personnel à la question d'aujourd'hui, je dirai qu'au-delà des fraudes ou des petits arrangements - exaspérants pour ceux qui comme moi les constatent au quotidien - nous sommes depuis trente ans dans une spirale inquiétante. Il n'y a à l'évidence pas de solution à l'emporte pièce et le chômage obéit à un ensemble complexe de facteurs économiques et sociaux. Charge à nos futurs élus de les combattre. On apprend aujourd'hui que les statistiques de l'emploi s'améliorent. J'en accepte l'augure.

Publié dans La question du jour

Commenter cet article

Sister of Night 02/11/2006 23:34

Il y a des moyens simples pour y remédier, mais le gouvernement semble vouloir aller dans le mur de son plein gré. Bizarre cet acharnement à se saborder...

Lutin 01/11/2006 23:39

-12.5% en 1 an rien a dire dep lus

florence 01/11/2006 21:46

je suis assez d'accord avec ta petite conclusion,c'est leur travail aux futurs présidentiables de chercher des soluces aux questions importantes,et arrêter de tourner autour du pot,quoi.bon tu m'diras les"ya ka" c'est facile!bonw-e(enfin si tu y est déjà)!

Joël 01/11/2006 19:29

j'ai parcouru, je n'ai pas tout lu mais je peux te dire que j'ai beaucoup donné, santé, argent, pour retrouver du travail...résultat je ne suis plus rien à cause d'une Société de (censuré). Chacun a son histoire, la mienne n'est pas banale, crois-moi. J'en aurais à raconter sur tout et sur tous ! Bonne soirée. Joël.

P.CHARPENTIER 01/11/2006 19:02

La solution vient de DSK qui nous promet le plein emploi en moins de dix ans!
Rien que cette promesse devrait le discrediter completement si les gens n'étaient pas si cons!
Mais ils le sont.
Je comprend et souscrit à tes enervements , mais en general ça ne plait pas aux hypocrites de toutes obédiences qui ne proposent rien et ne se mouillent jamais;(ceux qui commentent souvent mais ne disent rien sur leurs blogs respectifs!)