Le changement

Publié le par Jean Christophe Bataille

Les hommes politiques quel que soit leur camp évoquent tous la nécessité d'un changement après 2007. Démagogie ou réelle volonté ? Qu'en est-il pour nous ? De quelle nature doit être ce changement et surtout quelles lois devraient être votées en priorité ?

 

Publié dans La question du jour

Commenter cet article

Le Loup 17/10/2006 18:39

Hello,

Je regarde les gesticulations de votre gouvernement tous les jours à la télé et je me marre car ...

... car ce sont les mêmes que ceux de mon gouvernement, que je ne vois jamais à la télé :)

Le sens de mon intervention est le suivant : il ne me semble pas qu'un gouvernement vaille mieux qu'un autre, mais certains gouvernements sont plus transparents que d'autres... Choisissez bien le vôtre :)

@lain 15/10/2006 10:45

Je dis qu'il est bien beau de faire des promesses si personnes ne les tient.
Je ne sais pas pourquoi mais les hommes politiques s'imaginent qu'une fois en place il leur est possible de remuer ciel et terre et qu'ils arriveront à tout chambouler. Il ne faut pas oublier qu'il ne sont pas les maîtres après Dieu et qu'ils ont le plus souvent, l'impossibilité de faire passer ce qu'ils ont dans la tête pour le bonne raison c'est qu'ils ne sont pas les seuls à décider et qu'il y a une tripoté de pélerins qui donne leur avis ou qui influence, comme les très haut fonctionnaires des différents ministères.
Alors les promesses c'est pré électoral, les applications c'est "on ne sais jamais..."

Enfin voilà c'est ce que je ressens, je ne suis pas dans le milieu opaque de ces Messieurs, mais ils ont une telle tête de faux culs que je suis presque persuadé de ce j'avance !

Sur ce bon dimanche
@lain

Marie 14/10/2006 18:44

Je préfère traverser pieds nus, l'eau fraiche est très agréable et bénéfique.
Bonne soirée. Marie

Enzo 14/10/2006 11:20

S'ils étaient si compétants, nos politiciens, il n'y aurait pas de choses à changer.

De cette engence, j'attends toujours le pire et je ne suis jamais déçu...

Moi le changement que j'aimerais ? Indépendance pour mon peuple.

koan 14/10/2006 11:01

Après le film d'Al Gore et l'attribution du prix nobel, on peut espérer que la cupidité pathologique, comme la clope et la vitesse au volant sera enfin ringardisée. Un ilôt de prospérité au milieu d'un océan de misère ? c'est sans avenir.