Louis-Ferdinand Céline

Publié le par Jean Christophe Bataille

Dans son premier roman, Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline exprimait sa vision sombre et nihiliste de l'homme incapable d'aimer. Voici une des phrases de ce monument de la littérature française :

 

La vie c'est ça, un bout de lumière qui finit dans la nuit. 

Louis-Ferdinand Céline

Publié dans Citations du jour

Commenter cet article

AL 30/09/2006 01:56

Personnellement je dirais, de la nuit qui finti dans la lumière... comme l'âme en sommeil qui s'éveille en la mort...

peu importe 28/09/2006 00:00

Ah non ! Trop triste la citation... Et puis, désolé, j'évite de trop penser à la mort.

Marie 27/09/2006 21:45

Peu importe où tu situes la Normandie, c'est ma région et je la défendrais toujours.
C'est mon coin de paradis.
Bonne soirée.
Marie

Joline 27/09/2006 19:45

Tout le monde sait que Céline était un grand dépressif , un peu d'air dans tout ce fatras : "Car qu'est ce que mourir sinon rester nu dans le soleil ?(...)C'est seulement lorsque vous aurez bu à la rivière du silence que vous pourrez vraiment chanter.Et quand vous aurez atteint le sommet de la montagne , alors vous pourrez commencer à grimper .Et quand la terre exigera vos membres , alors vous pourrez vraiment danser "
Khalil Gibran "Le prophète"
PS: on va quand même pas se laisser embêter par un dépréssif !!

Camille 27/09/2006 09:19

vacherie que ce ne soit un bout de nuit qui finit dans la lumière...